Clinique vétérinaire du Parc

1, Avenue Malesherbes
78600 MAISONS LAFFITTE
Tél. 01.39.12.00.40





Fiches thématiques : Pathologie

Sélectionnez la fiche que vous voulez consulter :


Pathologie virale numéro UN des équidés, la grippe équine est connue de la plupart des cavaliers. Voici un article très complet détaillant le virus, son épidémiologie, les symptômes, les traitements éventuels et enfin la prévention de la grippe équine. (source: RESPE)
Tristement célèbre depuis l'épizootie de forme nerveuse en Ile de France lors de l'hiver 2010-2011, la rhinopneumonie est une maladie virale au comportement complexe. Voici une fiche technique détaillée pour répondre à toutes vos interrogations.
Maladie insidieuse au diagnostic pas si simple, la leptospirose couve dans les écuries. Tout ce que vous avez voulu savoir sur les bactéries leptospires, les symptomes de leur infection et les traitements disponibles.
Pathologie exclusive des chevaux au pré, la Grass Sickness est une pathologie peu fréquente mais gravissime. Voici un point complet sur cette pathologie. A lire attentivement si vous offrez des vacances à la campagne à votre cheval préféré.
Tristement célèbre depuis une dizaine d'années dans la moitié nord de la France, la myopathie atypique ne touche que les équidés en pâture. A Lire attentivement si votre cheval s'offre quelques périodes de vacances à la campagne.
Chacun connait le tétanos. Au moins de nom, à défaut d'en avoir observé. A dire vrai, c'est devenue une maladie "historique" des équidés du fait de la vaccination systématique de nos chevaux. Il ne faut néanmoins pas baisser la garde: la bactérie est présente partout et une baisse d'immunité peut tout à fait permettre le développement d'un tétanos. Son traitement, une fois les symptômes visibles, est très peu efficace...
L'usage veut que dès qu'un cheval a le nez qui coule on parle de gourme. Or, au sens médical du terme, la gourme est une maladie infectieuse très précise due à une bactérie de la famille des Streptocoques. Tout ce qui mouche n'est pas gourme... Voici une mise au point de la gourme équine stricto sensu!
Voici un document complet sur les ulcères gastriques des équidés: il passe en revue cette pathologie, des facteurs prédisposants au traitement en passant bien sûr par les techniques diagnostiques et la prévention.
La cyathostomose (ou trichonémose) larvaire aiguë est un syndrome diarrhéique grave. Il est dû au désenkystement massif des larves, à l’occasion d’un stress ou bien tout simplement au printemps, époque favorable à la levée d’hypobiose.
Le ténia touche aussi les équidés!! Et il ne s'agit pas du "vers solitaire" observé chez l'homme mais bien d'une variété de ténia pouvant infester en grand nombre un cheval. Les conséquences sont bien connues pour l'appareil digestif et il arrive encore qu'on opère des coliques pour découvrir.... un parasitisme massif à anoplocephala. Une multitude de vermifuges efficaces sont arrivés sur le marché ces dernières années. Plus d'excuse pour ce type de parasitisme. Attention toutefois à bien choisir la molécule et le moment adéquat dans l'année.
12
Conception et Réalisation Veto Online - 2011